Articles

Hawaï est à l’Oncle Sam ce que la Polynésie est pour nous : un archipel luxuriant et isolé qu’on ne sait pas vraiment placer au milieu du Pacifique.
 
A 5 heures de vol, pratiquement plein nord de Tahiti, nous voilà dans l’Aloa State, dernier état à avoir rejoint l’union et seul en Océanie. Honolulu en est la porte d’entrée sur l’île d’Oahu,
 
sans doute la plus connue de cette constellation de 137 îles, pas toutes habitées, plus ou moins grandes et bien souvent hyper-américanisées.
 
Le voyageur qui a eu la chance de visiter la Polynésie française ne sera pas trop dépaysé, y retrouvera la même végétation, la même musique traditionnelle et une langue soeur.
 
Je ne résiste pas à vous livrer la devise de l’état : « Ua mau ke ea o ka aima i ka pono » qui signifie bien évidement que la vie du pays se perpétue dans la vertu. Facile, non ?
 
Plus utile, on se souviendra qu’on dit « Aloha » aussi bien pour bonjour qu’au revoir et que merci se dit « Mahalo ».
 
Ainsi paré, partons en exploration…